Leurres souples

0 Partages

Nous avons principalement travaillé sur le comportement incitatif du leurre. Nous sommes partis du principe que les prédateurs utilisent principalement leur bande latérale pour détecter leurs proies, car nous pensons que par 20 mètres de profondeur avec une eau chargée, ils n’utilisent pas leurs yeux pour détecter leurs proies. Pourtant quand l’eau reste trouble pendant de longues semaines ils continuent de s’alimenter, c’est pourquoi nous pensons que les phénomènes vibratoires sont essentiels.

0 Partages